ATTENTION ! SOYEZ VIGILANTS !

WOOF vous rappelle d'être extrêmement vigilant. Pour utiliser votre Compte Personnel de Formation : un seul site officiel :

moncompteformation.gouv.fr

Ne communiquez JAMAIS vos identifiants (Numéro de sécurité sociale ou mot de passe). Vous seul devez avoir accès à votre compte. Soyez attentifs aux tentatives d'arnaques (sollicitations répétées, parrainages, offres d'emploi trompeuses).

QUOI ?

Le Compte personnel de formation (CPF) permet à toute personne active, dès son entrée sur le marché du travail et jusqu’à la date à laquelle elle fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, d’acquérir des droits à la formation mobilisables tout au long de sa vie professionnelle. L’ambition du Compte personnel de formation (CPF) est ainsi de contribuer, à l’initiative de la personne elle-même, au maintien de l’employabilité et à la sécurisation du parcours professionnel.

Par exception au principe mentionné ci-dessus, le Compte personnel de formation (CPF) peut continuer d’être alimenté même lorsque son titulaire a fait valoir l’ensemble de ses droits à la retraite, et ce au titre des activités bénévoles et de volontariat qu’il exerce.

Le Compte personnel de formation (CPF) est attaché à la personne et non pas au contrat de travail ou au statut :  la personne peut acquérir des droits, sans limite de temps, dans la limite du plafond de 5 000 €. Le crédit en euros inscrit sur le compte demeure intégralement acquis pour la personne en cas de changement de statut, de situation professionnelle ou de perte d’emploi, quel que soit le motif de rupture du contrat de travail.

QUI ?

Le Compte personnel de formation (CPF) s’adresse à :

COMMENT ?

Depuis le 1 er  janvier 2019, chaque actif (hors agents publics) dispose d’un Compte personnel de formation (CPF) crédité en euros, 15 euros par heure.

Ces droits vous sont personnellement rattachés tout au long de votre vie professionnelle et ne sont pas cessibles. Il n’est donc pas possible, par exemple, de céder les crédits CPF à votre enfant pour passer le permis B ou toutes actions de formation éligibles à  MonCompteFormation

Le Compte personnel de formation (CPF) est mobilisé par le titulaire ou son représentant légal afin qu’il puisse suivre, à son initiative, une formation.
Le compte ne peut être mobilisé qu’avec l’accord exprès de son titulaire ou de son représentant légal.
Les dispositions applicables figurent aux articles L. 6323-33 à L. 6323-42 du Code du travail.

Conversion des droits

Depuis le 1 er  janvier 2019, chaque actif (hors agents publics) dispose d’un Compte personnel de formation (CPF) crédité en euros, 15 euros par heure.

Ces droits vous sont personnellement rattachés tout au long de votre vie professionnelle et ne sont pas cessibles. Il n’est donc pas possible, par exemple, de céder les crédits CPF à votre enfant pour passer le permis B ou toutes actions de formation éligibles à  MonCompteFormation

Le Compte personnel de formation (CPF) est mobilisé par le titulaire ou son représentant légal afin qu’il puisse suivre, à son initiative, une formation.
Le compte ne peut être mobilisé qu’avec l’accord exprès de son titulaire ou de son représentant légal.
Les dispositions applicables figurent aux articles L. 6323-33 à L. 6323-42 du Code du travail.

Les formations éligibles

Sont éligibles au Compte personnel de formation (CPF) pour tous les actifs :

Les certificats de qualification professionnelle (CQP) ne sont plus éligibles au Compte personnel de formation (CPF), lorsqu’ils ne sont pas par ailleurs inscrits au RNCP.

A noter : afin d’utiliser vos droits acquis en toute liberté, il est important de souligner que WOOF s’engage dans une démarche d’éligibilité et de qualité en matière de formations proposées

WOOF répondant à ces obligations est référencé sur MonCompteFormation.

Certains abondements peuvent être financés :

Parler à un conseiller ☏

QUAND ?

Pas de limite pour l’utilisation de vos crédits CPF, il n'a donc pas de durée de validité. Le montant cumulé vous suivra durant toute votre vie professionnelle sans limite pour en bénéficier, même si vous changez de statut ou d'entreprise. Les droits acquis au titre du CPF sont transférables du secteur privé vers le secteur public.